Accueil > Actualités > De la gestion des risques à la gestion des risques financiers

De la gestion des risques à la gestion des risques financiers

samedi 16 mai 2009
Article posté par


Mohamed SEMMAE
Lauréat 2009 de l’ENCG Tanger, option : gestion financière et comptable.
Président du groupe estudiantin national pour l’innovation et l’entrepreneuriat -GENIE-, Maroc
www.semmae.com

Ses autres articles :
Mobiliser et Fidéliser la ressource humaine dans un contexte de crise, quels impacts sur le devenir de la GRH dans le secteur industriel marocain : cas de la SOMACA ?

Introduction

L’entreprise est conventionnellement définie comme étant un système complexe et ouvert sur son environnement sur lequel elle est exposée à des risques différents.

Ainsi, la multiplication des crises à l’international surtout depuis les années 70 et le rythme croissant des changements provoqués par le système économique et financier mondial à travers l’adoption des mécanismes fondés sur la déréglementation, la dérégulation et le décloisonnement, obligent les entreprises à se prémunir contre les risques en disposant des outils et des moyens nécessaires à leur gestion afin d’assurer leur pérennité et leur compétitivité.

La gestion des risques dans un univers globalisé est alors une nécessité et un choix stratégique qui doit mobiliser tous les moyens humains, financiers et informationnels de l’entreprise afin d’être à l’abri de la vulnérabilité.
Dans ce contexte, il nous paraît d’ordre crucial de mettre l’accent sur ce concept de la gestion des risques à travers sa définition, sa typologie ainsi que ses stratégies et finalement nous sommes amenés à pencher sur l’importance et les outils de gestion des risques financiers de l’entreprise dans l’ère de la crise financière internationale.

Définition

Un risque est un événement dont l’occurrence est incertaine et dont la réalisation affecte les objectifs de l’entreprise qui le subit.

De la définition des risques ressort alors la notion de la vulnérabilité de l’entreprise qui requiert actuellement une importance considérable dans le contexte de la crise financière et invite toutes les entreprises de se pencher sur les meilleures pratiques de la gestion de leur risque d’ordre économique, politique, financier, etc. d’autant plus que le nombre des faillites des grandes firmes et la défaillance de leur système d’intelligence économique et de veille pose un certain nombre de questions et soulève des problématiques quant à l’efficacité des pratiques actuelles dans la prévention contre les différents risques.

>> Lire l’article